11 avril 2019

Indicateur immobilier BCVs-CIV: les dernières tendances du marché valaisan

Les prix des logements en propriété (appartements en PPE et villas individuelles) ont continué à baisser en Valais en 2018, de l’ordre de 1,2%, mais de manière moins marquée au cours du 2e semestre (-0.9%). Selon le dernier indicateur immobilier BCVs-CIV, cette tendance à la baisse n’a rien de «dramatique». Il s’agit plutôt d’une correction intervenant après une forte hausse des prix, ces derniers ayant presque doublé (+90%) en 15 ans dans le Valais romand. Ce léger recul est dû à une offre excédentaire de nouvelles constructions au cours de ces dernières années.

La situation est cela dit très contrastée selon les régions. Les villes de Sierre et Sion, densément peuplées, ne sont pas concernées par cette baisse des prix, alors qu’ils ont diminué de 3,1% dans le Bas-Valais en 2018. Quant aux perspectives, les prix des logements en propriété vont sans doute continuer à stagner ou à diminuer un peu dans le Valais romand, mais l’économie cantonale envoie des signaux positifs et l’offre excédentaire devrait bientôt être absorbée par une croissance démographique soutenue.

En ce qui concerne les PPE plus précisément, la demande ainsi que les prix ont continué à baisser en 2018 (-1,9% sur l’ensemble du Valais), mais une reprise rapide est possible. A la fin de l’an dernier, un appartement standard de 120 m2 se négociait CHF à 660 000 francs à Sion (+10 000), CHF 641 000 à Martigny (-7000), CHF 636 000 à Monthey (-1000) et 613 000 à Sierre (+4000).

Les prix des villas ont également eu tendance à diminuer en 2018 (-0,5% sur l’ensemble du Valais). A noter que le nombre de nouvelles constructions de maisons individuelles n’a cessé de baisser pour s’établir à 600 unités par an; une tendance qui devrait se poursuivre, au vu de l’exigence des conditions d’emprunt hypothécaire. Pour acheter une villa type (11 ans d’âge, bien située, 5,5 pièces sur 600 m2 de terrain), il fallait compter CHF 888 000 à Sion (+10 000) ainsi qu’à Martigny (-10 000), CHF 879 000 à Monthey (-3000) et CHF 847 000 à Sierre (+3000).

Dans les communes touristiques, les prix des logements en résidence principale ont reculé de 2% au cours de 2018. A Crans-Montana et Bagnes, il fallait respectivement débourser CHF 710 000 (-3000) et CHF 682 000 (-17 000) pour un appartement type en PPE, et CHF 953 000 (-7000) et 948 000 (-16 000) pour une villa.Toutefois la reprise dans le secteur touristique devrait soutenir les prix au cours des prochains semestres.

Etabli par le Centre d’information et de formation immobilière CIFI, l’indicateur immobilier BCVS-CIV est actualisé quatre fois par an.
Accès au dernier indicateur immobilier BCVs-CIV avec tous les détails et infographies

https://civ.us14.list-manage.com/track/click?u=0dccd557475b5b2ecb44d2094&id=02631348ad&e=e3175c693e

Source: Chambre Immobilière Valais